lundi 20 juin 2016

Imper joli pour temps tout gris : Le Dressing de Louison [27]

D'habitude en juin, on sort la crème solaire, les lunettes noires et les chapeaux pour se cacher du soleil.
D'habitude en juin, on présente des cousettes de tuniques à bretelles, de jupettes à volant, de petits shorts en cotonnade légère.
D'habitude en juin, on fait toutes nos photos en extérieur, parce que la lumière y est au top.

Mais quand on habite en Seine et Marne en juin 2016, on sort les bottes, les parapluies et les imperméables !
Et comme j'habite en Seine et Marne, et bien ce n'est pas un petit top sans manche, mais un imper que j'ai cousu pour ma Louison de nièce !
L'année dernière, j'avais acheté le patron Burda d'un petit imper. Malheureusement, je l'avais cousu dans une taille bien trop juste et Louison ne l'a pas porté longtemps : 4 fois ? 5 fois ?

Pour ce nouvel imper, j'ai changé de patron car je n'avais pas la taille nécessaire dans l'autre version.
J'ai proposé un modèle du magazine Ottobre à ma soeur et elle a acheté le tissu nécessaire.
Le résultat n'a rien à voir avec le modèle original du magazine, car je l'ai simplifié à mort !
  • J'ai ôté les poches, cela évite à Louison d'emmener du vernis à ongles en douce à l'école pour faire des manucures à toutes ses copines pendant la récré entre autre parce qu'elle emporte aussi des ciseaux, des feutres à paillettes, un appareil photo etc. Si si c'est vrai je vous jure !
  • J'ai aussi retiré la coulisse pour resserrer la taille. Le modèle propose 2 versions : une fille et une garçon. Dans la version pour petit gars, la coulisse est à l'intérieur. Dans la version fillette, le cordon ressort à l'extérieur. N'étant pas fan des tailles resserrées pour les enfants, j'ai zappé cette étape !
  • A la place des boutons, j'ai cousu des pressions. Je ne voulais pas me lancer dans des boutonnières sur de l'enduit... Manque de courage ? Oui peut être mais le résultat est sympa quand même ! 

J'avoue avoir un peu galéré à cause du tissu enduit. Il s'agit d'un tissu Frou-Frou. C'est un coton avec une pellicule d'enduit dessus. Mais il reste très fin.
De plus, ce tissu ne glisse pas sous le pied de biche et les points ne sont pas du tout réguliers et sont parfois mini mini...
Je préfère aussi quand les patrons ont les marges de coutures comprises (mais ça c'est une question très perso). J'ai ajouté les marges tout autour des pièces du patron, mais j'ai l'impression que cela n'était pas forcément très ajusté partout. Du coup, à l'assemblage, j'ai eu quelques surprises :

Ci-dessus, la partie crantée aurait dû se retrouver prise dans le biais d'encolure. Mais impossible de le faire...
Et ci-dessous, j'ai dû faire un raccord car j'ai eu la main lourde sur les ciseaux avec la parmenture de la capuche. Mais bon, au final, cela ne se voit pas !

Néanmoins, j'aime beaucoup le résultat. L'imper n'est pas doublé, mais étant donné la finesse du tissu, il sert plus de coupe vent que de manteau. Et il est pile à sa taille ! La capuche est bien couvrante, et le col est bien montant.

Avec le beau temps, nous sommes restées à l'intérieur pour quelques photos :

Modèle Summer Camo, tiré du magazine Ottobre Eté 3/2015 Taille 116.
Tissu enduit : Frou-Frou.
Biais à pois : Fil 2000.
Pressions de mon stock.


17 commentaires:

  1. Il est splendide cet imper, t'as été courageuse pour lutter contre l'enduit ... bises et Louison est à croquer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Muriel ! J'avoue : l'enduit n'est vraiment pas ma matière préférée !

      Supprimer
  2. Sacrée Louison !! Mannequin dans l'âme !! :-D
    Et cet imper est CANON !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Caro ; en parlant de canon, je file voir ton jean !

      Supprimer
  3. Super joli, cet imperméable fleuri !
    Je sélectionne ton billet sur Abracadacraft aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  4. Il est tout joli ! (J'adore l'histoire des poches !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Axelle ! Ca a été très long de lui faire comprendre qu'elle ne devait rien emporter à l'école... Mais maintenant tous les matins elle nous dit : "je n'ai rien mis dans mes poches aujourd'hui !!"

      Supprimer
  5. Qu'il est beau ce tissu (même s'il est galère à coudre), j'espère qu'elle pourra profiter longtemps de son bel imper ! Moi, j'avoue, je n'ai jamais eu le courage de me lancer et cette année, j'avais investi dans deux jolis imperméables pour mes bouts d'chou... A croire que j'anticipais sur le printemps qui nous attendait ! Les impers ont ont été bien amortis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie. Il paraît qu'il existe un pied spécial pour coudre l'enduit. J'ai essayé le MT et le papier de soie mais ce n'était pas la révolution !!

      Supprimer
  6. Il est super chouette ! Quel courage de coudre tout un vêtement en enduit oO
    Tu aurais pu faire un effort pour les photos tout de même ;-) Une petite photo en situation ça aurait été pas mal, non ? lol
    Et je te rassure, Camille et Émilie emporte des trucs improbables à l'école dans leurs poches. Quand c'est pas des chewing gum qu'ils ramassent dans la cour de récré... Beurk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Steph. C'est sur qu'avec la pluie qui tombe depuis des semaines, j'aurais pu faire une photo un situ !!

      Supprimer
  7. il est vraiment canon !! quel courage tout de même de coudre un imper en enduit !! je ne sais pas si j'en aurais le courage, même si j'adorerais (et même si j'ai l'enduit nécessaire pour coudre une dizaine d'impers je pense ;o) )
    mention spéciale à ton cadre montrant une nourrice et un bébé hurlant, je me sens tellement proche d'elle ha ha ha !
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux le faire, tu peux le faire !!

      Supprimer
  8. Il est magnifique ce petit imper ! la technique papier de soie c'est pas vraiment ça et je confirme : un pied téflon change tout (testé et approuvé) !!!

    RépondreSupprimer
  9. Très mimi, j'adore ce tissu ! Bravo ! (Sarah)

    RépondreSupprimer