lundi 13 juin 2016

Le Dressing de Louison [26] : Marie Liberty


Dernièrement, l'eau a inondé mon petit coin de verdure briard. J'habite en Seine et Marne depuis 41 ans, et j'avoue ne jamais avoir vu pareil spectacle par ici.
La rivière qui traverse le village tout proche de chez moi est sortie de son lit très soudainement. A force de monter, elle a fini par déborder et envahir les alentours.Les bancs sur lesquels se reposent les mamans pendant que leurs bambins jouent dans l'herbe étaient entièrement sous les eaux. Je peux vous dire que cela fait un drôle d'effet...

Alors ces derniers jours, comme on ne pouvait pas trop sortir sans bottes et bouée, j'ai pris beaucoup de temps pour coudre, et la mac a fumé !


Ma soeur, qui a acheté quelques tissus m'a passé commande pour renouveler un peu la garde robe de ma Louison de nièce.
L'année dernière, je lui avais cousu une tunique Marie de Citronille. Ce modèle étant devenu trop petit, elle en a voulu un nouveau. C'est vrai que ce petit haut est particulièrement confortable et tellement facile à coudre que je ne me suis pas faite prier !

Voici donc une Marie, version tunique, en Liberty : ne me demandez pas le nom de ce Lib' je ne les connais pas du tout... et je m'en fiche !
Ma soeur a acheté 50 cm de ce joli tissu : un peu juste pour caser toutes les pièces du patron...
Mais, bon en trichant un peu j'ai quand même réussi à coudre cette petite mignonnerie :

J'ai cousu les biais (fente et encolure) à la main, car la finition est ainsi beaucoup plus jolie. Et j'avoue que cela ne me déplaît pas de tenter de rendre ces coutures invisibles ! En revanche, les fronces ne sont vraiment mais alors vraiment pas la chose que je préfère.
Au début, je bâtissais mes fronces à la main, en essayant de faire des intervalles les plus réguliers possibles. Mais ça c'était avant que Céline ne m'explique que les faire à la machine  : c'est quand même plus simple !
Du coup, je suis un peu réconciliée avec les fronces, même si je suis loin d'être une experte !

J'ai assemblé toutes les pièces à la surjeteuse. C'est bien plus rapide !
Par manque de tissu, j'ai fait de minis ourlets aux manches et au bas de la tunique à la machine. Et enfin, j'ai recouvert un bouton en métal de Lib'.

J'adore ce tissu : il est super frais, léger, gai : idéal pour l'été qui pointe son nez.

Patron Marie de Citronille, taille 6 ans pour Louison qui porte du 6 ans du commerce.
Tissu Liberty : Entrée des Fournisseurs.
Bouton métal à recouvrir : mercerie Moline (parce que chez Fil 2000 ils n'ont que des boutons en plastique et je les trouve moins bien !)


12 commentaires:

  1. Jolie cette tunique, elle sera parfaite pour l'été qui va bien arriver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ben j'espère car il pleut toujours ici !

      Supprimer
  2. Tout mimi, tout frais!!! Manque plus que le soleil....

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Je trouve le tissu vraiment très beau : je n'avais jamais vu ce lib là

      Supprimer
  4. Je ne savais même pas que les boutons à recouvrir ça existait en métal !!
    Elle est tres fraiche et jolie cette tunique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si ça existe : et c'est vraiment mieux !!

      Supprimer
  5. Il faut toujours garder les bonnes recettes !! Bravo !

    RépondreSupprimer